Les Jobelins

 

 

...qu’ils aient des argots grinçants ou poétiques, coquins ou esthétiques,

ils fouinent tous dans le brut et taillent les mots comme ils l’entendent.

 







 




Actualites

 


Mis en ligne le 16 mai 2016


Les Jobelins, bientôt de retour

 

On vous avait prévenu: Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel est bien décidé à donner de la voix. Après une deuxième édition remarquable et remarquée, le festival se prépare pour sa troisième apparition. Du jeudi 23 au dimanche 26 mars 2017, le langage aura donc son mot à dire, qu’il soit dansé, signé ou raconté. Au menu? Des voix venues tout droit du continent américain en passant par l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Europe. Et pour cette troisième édition, nous pouvons déjà vous révéler un petit secret: le festival se déroulera au théâtre comme dans le rue et prendra possession des villes de Neuchâtel et de la Chaux-de-Fonds.

 

Gardez grand ouverts vos yeux et vos oreilles, vous pourriez en apprendre plus dans les mois qui viennent!

 


Mis en ligne le 7 avril 2015

 

quand la fin sonne son heure...

 

Nous étions plus de 800 sur les chemins du conte cette semaine-là. Est-ce que tu t’en souviens? Entre deux théâtres, au milieu des histoires, en équilibre sur le fil à double tranchant des mots. Quatre jours où nous avons dessiné un univers aux contours relatifs. Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel n’a pas été qu’une belle réussite. Il a permis de faire vivre le conte grandeur nature, sur les pavés de la ville comme sur les planches des institutions. Un immense merci à toi, visiteur de tout bord. Il y en a eu pour tous les goûts: des grimaces aux rires. On l’avait dit! Le conte a le bras long. Si vous saviez ce qu’il cache encore...

 

 

Mis en ligne le 22 février 2015

 

le lèche-vitrine et la parole conteuse

 

Depuis peu, la librairie Payot à Neuchâtel porte les habits du Conte. Au milieu des romans, des biographies, des bandes-dessinées et des manuels d’économie, l’art de la parole a glissé son odeur! Les petites mains de Caroline Cortès sont venus illuminer l’une des vitrines de l’établissement. L’occasion de découvrir la littérature consacrée à l’art de la parole mais aussi de mieux cerner l’univers des Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel.

 

Quelques photos pour que vous puissiez vous faire une idée. Il suffit ensuite de pousser la porte de la librairie pour se plonger dans les mots et les contes...

 

Payot 1 Payot 2 Payot 3

 

 

Mis en ligne le 11 janvier 2015

 

un engagement esthétique?

 

Asseoir Madame La Liberté d’Expression à la table d’un café? Cela se fait à Neuchâtel depuis quelques années dans les Anthropo’Cafés. Lancés par des étudiants de l’Institut d’ethnographie de l’Université, ces rendez-vous proposent un espace de discussion autour de thématiques variées: les médecines alternatives, les aliments ou encore la mort. Le but de cette démarche? Promouvoir le dialogue entre spécialistes et public. Le tout dans une perspective anthropologique. Le 19 février, le Green installe les chaises et les invités autour de la table pour discuter de l’engagement dans l’art.

 

 

Au-delà de l’art, quel engagement?

jeudi 19 février

18h00

salon du bleu café

 

L’art a depuis toujours été un moyen privilégié de penser le monde, de rêver une société autre, de sortir du cadre. Que ce soit en donnant la parole à ceux que l’on n’entend pas, en mettant le doigt où ça fait mal ou en racontant un monde meilleur, les artistes ont la langue bien pendue pour dire ce qui ne va pas et proposer du neuf. Au coeur des controverses, ancré dans le présent tout en rêvant le lendemain, l’art nous ouvre les portes des réalités multiples. Mais comment et pourquoi s’engage-t-il?

 

Dans le cadre des Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel, en collaboration avec l’Association Paroles, l’Anthropo’Café vous invite à penser la façon dont l’art peut changer notre société. Trois artistes seront présents  pour partager leurs univers, leurs utopies et la manière dont ils les expriment. Conteuse, dessinateur ou plasticien, comment ceux qui créent interpellent le public? L’art et l’engagement, synonyme ou paradoxe? Venez en débattre avec nous et nos invités: Catherine Gaillard, conteuse genevoise, Vincent L’Epée, dessinateur de presse et Frédéric Fischer, artiste, plasticien, sculpteur et directeur de l’Académie de Meuron. La discussion sera modérée par Julien Vuilleumier, doctorant en anthropologie à l’Université de Neuchâtel.

 


Le débat rebondira le 7 mars prochain en présence des conteuses et conteurs participants aux Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel. Il y sera question de l’engagement des artistes du conte dans la société.

 

 

Mis en ligne le 10 janvier 2015

 

découvrir de l’intérieur...

 

des stages pour s’intéresser


Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel propose de vous plonger corps et âme dans les méandres du conte. Deux stages de sensibilisation à l’art de la parole se dérouleront juste avant et pendant le festival. Les places sont limitées et les inscriptions obligatoires. Nous vous invitons à découvrir de l’intérieur les ficelles du métier.

 

 

formation à l’art du conte

organisé par l’association paroles dans le cadre du festival

par catherine gaillard

 

Du lundi 16 au mercredi 18 février 2015

de 19h à 22h

(possibilité de collation à 18h: 15.- pour les trois soirs)

Le balkkon

dès 16 ans

prix: 150.-

Inscriptions obligatoires auprès d’Ana Rodriguez

ana.rodriguez@unine.ch


Catherine Gaillard

 

Les mots, Catherine Gaillard les porte avec militantisme. Son parcours l’atteste. Ayant siégé plusieurs années au Conseil municipal de la Ville de Genève elle poursuit, dans le conte comme dans la vie, un but ultime: créer une société plus juste et plus égalitaire. Peu friande des lettres restées mortes, Catherine Gaillard joint la parole au geste. À Genève, elle a mis sur pied la seule salle de répétition pour les arts de la parole. Avec son bâton de pèlerin, elle sillonne les routes depuis des années. Objectif: dire et raconter les tressaillements et les métamorphoses de la condition humaine mais, surtout, changer le monde.

 

 

Le stage

 

Cette formation est ouverte à toute personne souhaitant débuter dans le conte ou ayant une petite expérience de la scène qu’elle souhaite perfectionner. Pendant le stage nous nous interrogerons sur ce qu’est l’oralité et nous explorerons le répertoire traditionnel. Nous nous pencherons sur les outils à disposition de la conteuse et du conteur afin de prendre conscience des techniques propres à cette pratique. 
Ce cours sera par conséquent une bonne occasion d’une part d’explorer les ressources du langage, de la voix et du récit conté et d’autre part de semer les bases d’une écriture orale personnalisée.

 

 

Objectifs

 

L’atelier vise à rendre les participants aptes à choisir et/ou à travailler un répertoire, à construire leurs récits, à prendre conscience des outils à disposition et à les utiliser.

 

 

Contenu

 

Les exercices: développer sa mémoire, sa concentration, son sens de l’observation et ainsi ouvrir son imaginaire. Les improvisations: aborder le jeu et prendre conscience de l’espace dans lequel on joue, développer l’interaction avec le public. Le travail des histoires: dire, mémoriser, travailler ses personnages, visualiser, imaginer, écouter les autres. Les répétitions: redire pour mieux dire. Le répertoire: les formulettes, les devinettes, les nouvelles, les récits de vie, les mythes, les légendes, les contes étiologiques, les blagues. La réflexion: quelles différences avec le théâtre? Qu’est-ce que l’oralité?

 

Préalable: les participants sont priés de venir avec en tête un conte traditionnel de maximum 10 mn. Pas d’histoires tirées d’albums jeunesse illustrés s’il-vous-plaît. 

 

Consultez les pistes bibliographiques proposées par Catherine Gaillard en cliquant ici.

 

 

Atelier de sensibilisation à l’art du conte

organisé par l’association paroles dans le cadre du festival

par jihad darwiche

 

mercredi 4 et jeudi 5 mars 2015

de 9h à 12h & de 14h à 17h

le queen kong café (case à chocs)

dès 16 ans

prix: 200.-

(repas de midi inclus)

Inscriptions obligatoires auprès d’Ana Rodriguez

ana.rodriguez@unine.ch

 

jihad darwiche

 

Avec Jihad Darwiche, c’est tout le souffle du Proche-Orient qui vibre à nos oreilles. Une mélodie montagneuse aux effluves de cardamome, un accent doré où le conte n’est rien d’autre qu’une langue maternelle. D’abord journaliste puis professeur d’arabe en France, Jihad Darwiche se consacre à l’art de la parole dès 1984. Bercé par les histoires racontées par les femmes de son pays, sensibilisé à la puissance de la parole dans les situations de conflit, animé par le besoin de transmettre, Jihad Darwiche conte avec conviction. Une conviction qu’il va puiser dans le quotidien, la muse du poète, de l’écrivain, du conteur. 

 

 

le stage

 

La formation s’adresse à toute personne souhaitant s’initier à l’art du conte. Les participants apprendront à s’approprier un conte à partir d’un texte écrit ou d’un récit entendu. Les exercices viseront à trouver ses propres mots, sa propre façon de raconter, simplement, sans détails inutiles. Ceci passera par un travail sur la voix, le regard et la position du corps, ainsi que par l’apprentissage de l’improvisation. Le stage alternera travail individuel et collectif.

 

Préalable: les participants sont priés d’apporter un conte ou une histoire courte à travailler.





 




Qui sommes-nous?

Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel a pris naissance au coeur de l’Association Paroles, organisation dévouée à la promotion de l’art du conte. Après un premier festival en 2013 puis un deuxième en 2015, Les Jobelins reviennent en fanfare vous inonder de mots, de petits riens qu’on ne dit jamais tout haut et de réalités aussi triviales qu’incontournables. Une manifestation qui traverse les âges et les sensibilités et qui met un point d’honneur à vous présenter le conte dans toute sa complexité et son professionnalisme.

 

 

 

Le comité du festival

 

 

Maya Hirsh

ANNELISE HUNZIKER

CORALINE PAUCHARD

 

Ana Rodriguez

Fatma Sahindal

 

Pierre Villars





 




On en parle!

Mis en ligne le 22 février 2015

 

les jobelins dans vivre la ville

 

vivre la ville, le journal de Neuchâtel

place aux jobelins

18.02.2015

 

Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel fait parler de lui. Dans les pages de Vivre la Ville, le festival s’inscruste. Interview, programmation, inspiration...tout y est. À vous d’y plonger les yeux!

 

                       Vivre la Ville                 
                                                              


 

Mis en ligne le 17 février 2015


Un petit goût radiophonique

 

format a3, l’emission qui fait le pont entre RTN, RFJ et rjb

les artistes et l’engagement

17 février 2015

 

Le 17 février, Catherine Gaillard et Ana Rodriguez se sont prêtées aux joies de la radio dans le cadre de l’émission Format A3!  L’occasion de présenter le prochain thème de l’Anthropo’Café: "Au-delà de l’art, quel engagement?".

 

"Qu’il soit social ou politique, l’engagement s’exprime par l’art depuis la nuit des temps. Comment les artistes voient-ils cet engagement, comment l’expriment t’il le cas échéant? C’est autour de ces questions que s’articule le prochain Anthropo’café à Neuchâtel, sous le titre "Au-dela de l’art, quel engagement?" Un café qui tisse des ponts avec Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel puisque les conteurs sont invités à y participer."

 

À écouter ici!

 

 

  





 




Merci

 

L’Association Paroles, promotion de l’art du conte adresse ses sincères remerciements à ses partenaires pour leur contribution essentielle à la deuxième édition du Festival de contes de Neuchâtel, les Jobelins:

 

Le CCn-thêâtre du pommier

le théâtre de la poudrière

soundpatch

le balkkon

la case à choc (le Queen kong café)

le salon du bleu café

 

la ville de neuchâtel

la loterie romande

la fondation ernst göhner

le pourcent culturel migros

LE FONDs CULTUREL SUD

 

payot librairie

le green (anthropo’café)

L’Aed (alternative étudiante durable)

la cour des contes (plan-les-ouates)

la ferme-asile

L’espace parents-enfants de l’eper

le can

l’aubier

 

les éditions oui’dire

planète rebelle

la grande oreille

 

Un tout grand MERCI à tous nos associés, fournisseurs, donateurs, amis, contributeurs et bénévoles! Les repas sont cuisinés par Janine Beuret, l’impressionnant travail de graphisme a été fait par Johan Katz.

 

 

devenir membre ou faire un don

 

L’art du conte vous intéresse? Votre adhésion à l’Association Paroles est notre meilleur soutien! Elle donne du poids à nos actions et de l’énergie à nos projets (saisons, festivals, stages). Vous avez ici l’opportunité de nous soutenir en versant un don, ceci soit à l’aide du formulaire électronique ou en versant votre constribution directement sur le compte de l’Association Paroles: IBAN CH94 0076 6000 1014 9327 2, Banque Cantonale Neuchâteloise en faveur de l’Association Paroles, case postale 2815, 2000 Neuchâtel.

 

 

Associations Paroles                       
CCN                
Poudrière                            
Ville de Neuchâtel                 
Loterie romande                        
EGS                          
Migros

           Case à Choc  

                Bleu Café                   

 Balkkon                                  
         Cour des contes  
 La Grande Oreille                          
  Oui’Dire 
 Planète Rebelle
Payot                              Ferme Asile                   AED                green   EPER  
Fonds Culturel Sud