Les Jobelins

 

 

...qu’ils aient des argots grinçants ou poétiques, coquins ou esthétiques,

ils fouinent tous dans le brut et taillent les mots comme ils l’entendent.

 







 




Actualites

Facebook

 

 

 

 

les jobelins: festival de contes de neuchâtel revient en fanfare du 23 au 26 mars 2017. réservez d’ores et déja les dates!

 

 

Mis en ligne le 27 juillet 2016

 

le tremplin des conteurs

 

Pour les habitués des Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel, le Tremplin vous rappelle certainement quelque chose. Pour les curieux, les visiteurs d’un clic ou les intéressés potentiels, des explications s’imposent. Le Tremplin a vu le jour en 2015, lors de la deuxième édition du festival. Il a pour objectif de permettre à trois conteurs en devenir de se confronter aux programmateurs puis au public du festival. Vos contes sont devenus grands et ne demandent qu’à se faire entendre? Présentez votre spectacle sous forme de vidéo aux programmateurs du festival jusqu’au 15 octobre 2016

 

toutes les informations ci-dessous! à vos candidatures...

Tremplin

 

 

Mis en ligne le 04 juin 2016

 

nostalgie...

 

anne-lise vouaux-massel (les volubiles) dans les 7 Gueules du Dragon

Volubiles 4                                 ©Chloé Félix

 

Vous êtes nostalgiques de l’édition 2015 des Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel? Vous voulez retrouver le nom, la biographie, le spectacle d’un artiste accueilli dans le cadre de la manifestation? Venez découvrir notre tout nouvel onglet "Archives", dédié aux événements qui ont éclairé la ville de Neuchâtel les 5, 6, 7 et 8 mars 2015. Les photographies de Chloé Félix vous plongerons directement dans les souvenirs du festival tandis que la programmation des Jobelins vous permettra de découvrir une deuxième fois les talents artistiques d’alors.

 

 

Mis en ligne le 29 mai 2016

 

deux conteuses des jobelins au tpr

 

C’est une première dans l’histoire des Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel. Pour sa troisième édition, la manifestation met le cap sur la Chaux-de-Fonds. Cité horlogère pour certains, fleuron d’une vie culturelle florissante pour d’autres, la ville ouvrira ses portes aux contes les 25 et 26 mars 2017. En partenariat avec le festival, le Théâtre Populaire Romand (TPR) fera toute la lumière sur deux conteuses au verbe envoûtant: Catherine Gaillard et Nadine Walsh.

 

 

Nadine Walsh et Catherine Gaillard au TPR le 25 et 26 mars 2017

Nadine Walsh et Catherine Gaillard


 

La première, née à Paris puis solidement implantée dans les méandres genevois, la deuxième venue tout droit des contrées québécoises, ces deux conteuses de renom présenteront ce qu’elles savent dire le mieux: l’Humain dans toute sa splendeur, son horreur et sa fragilité. Catherine Gaillard et sa Flora Tristan, infatigable visionnaire du début du XIXe siècle, égérie des balbutiements du féminisme et du syndicalisme, Nadine Walsh et Arcanes, quatre contes à la destinée commune: celle de sonder la nature humaine par les voies de l’imaginaire.

 

Les reservations et la vente des billets sont ouvertes dès le 7 juin 2016 par téléphone au +41(0)32/967.60.70, par e-mail à l’adresse billet@tpr.ch ou via le site du théâtre populaire romand.

 

 

Mis en ligne le 16 mai 2016


Les Jobelins, bientôt de retour

 

On vous avait prévenu: Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel est bien décidé à donner de la voix. Après une deuxième édition remarquable et remarquée, le festival se prépare pour sa troisième apparition. Du jeudi 23 au dimanche 26 mars 2017, le langage aura donc son mot à dire, qu’il soit dansé, signé ou raconté. Au menu? Des voix venues tout droit du continent américain en passant par l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Europe. Et pour cette troisième édition, nous pouvons déjà vous révéler un petit secret: le festival se déroulera au théâtre comme dans le rue et prendra possession des villes de Neuchâtel et de la Chaux-de-Fonds.

 

Gardez grand ouverts vos yeux et vos oreilles, vous pourriez en apprendre plus dans les mois qui viennent!

 





 




Qui sommes-nous?

 

 

 

 

Facebook

 

Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel a pris naissance au coeur de l’Association Paroles, organisation dévouée à la promotion de l’art du conte. Après un premier festival en 2013, un nouveau baptême puis une deuxième édition en 2015, Les Jobelins reviennent en fanfare vous inonder de mots, de petits riens qu’on ne dit jamais tout haut et de réalités aussi triviales qu’incontournables. Une manifestation qui traverse les âges et les sensibilités et qui met un point d’honneur à vous présenter le conte dans toute sa complexité et son professionnalisme.

 

 

 

Le comité du festival

 

 

Maya Hirsh

ANNELISE HUNZIKER

CORALINE PAUCHARD

 

Ana Rodriguez

Fatma Sahindal

 

Pierre Villars





 




On en parle!

Facebook

 

 

Mis en ligne le 22 février 2015

 

les jobelins dans vivre la ville

 

vivre la ville, le journal de Neuchâtel

place aux jobelins

18.02.2015

 

Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel fait parler de lui. Dans les pages de Vivre la Ville, le festival s’inscruste. Interview, programmation, inspiration...tout y est. À vous d’y plonger les yeux!

 

                       Vivre la Ville                 
                                                              


 

Mis en ligne le 17 février 2015


Un petit goût radiophonique

 

format a3, l’emission qui fait le pont entre RTN, RFJ et rjb

les artistes et l’engagement

17 février 2015

 

Le 17 février, Catherine Gaillard et Ana Rodriguez se sont prêtées aux joies de la radio dans le cadre de l’émission Format A3!  L’occasion de présenter le prochain thème de l’Anthropo’Café: "Au-delà de l’art, quel engagement?".

 

"Qu’il soit social ou politique, l’engagement s’exprime par l’art depuis la nuit des temps. Comment les artistes voient-ils cet engagement, comment l’expriment t’il le cas échéant? C’est autour de ces questions que s’articule le prochain Anthropo’café à Neuchâtel, sous le titre "Au-dela de l’art, quel engagement?" Un café qui tisse des ponts avec Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel puisque les conteurs sont invités à y participer."

 

À écouter ici!

 

 

  





 




Merci

Facebook

 

 

L’Association Paroles, promotion de l’art du conte adresse ses sincères remerciements à ses partenaires pour leur contribution essentielle à la deuxième édition du Festival de contes de Neuchâtel, les Jobelins:

 

Le CCn-thêâtre du pommier

le théâtre de la poudrière

soundpatch

le balkkon

la case à choc (le Queen kong café)

le salon du bleu café

 

la ville de neuchâtel

la loterie romande

la fondation ernst göhner

le pourcent culturel migros

LE FONDs CULTUREL SUD

 

payot librairie

le green (anthropo’café)

L’Aed (alternative étudiante durable)

la cour des contes (plan-les-ouates)

la ferme-asile

L’espace parents-enfants de l’eper

le can

l’aubier

 

les éditions oui’dire

planète rebelle

la grande oreille

 

Un tout grand MERCI à tous nos associés, fournisseurs, donateurs, amis, contributeurs et bénévoles! Les repas sont cuisinés par Janine Beuret, l’impressionnant travail de graphisme a été fait par Johan Katz.

 

 

devenir membre ou faire un don

 

L’art du conte vous intéresse? Votre adhésion à l’Association Paroles est notre meilleur soutien! Elle donne du poids à nos actions et de l’énergie à nos projets (saisons, festivals, stages). Vous avez ici l’opportunité de nous soutenir en versant un don, ceci soit à l’aide du formulaire électronique ou en versant votre constribution directement sur le compte de l’Association Paroles: IBAN CH94 0076 6000 1014 9327 2, Banque Cantonale Neuchâteloise en faveur de l’Association Paroles, case postale 2815, 2000 Neuchâtel.

 

 

Associations Paroles                       
CCN                
Poudrière                            
Ville de Neuchâtel                 
Loterie romande                        
EGS                          
Migros

           Case à Choc  

                Bleu Café                   

 Balkkon                                  
         Cour des contes  
 La Grande Oreille                          
  Oui’Dire 
 Planète Rebelle
Payot                              Ferme Asile                   AED                green   EPER  
Fonds Culturel Sud                              




 




Archives


 

 

Facebook

 

 

édition 2015

 

 

 

Les jobelins: festival de contes de neuchâtel

archives 5-8 mars 2015

 

Nous étions plus de 800 sur les chemins du conte cette semaine-là. Est-ce que tu t’en souviens? Entre deux théâtres, au milieu des histoires, en équilibre sur le fil des mots. Quatre jours où nous avons dessiné un univers aux contours relatifs. Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel n’a pas été qu’une belle réussite. Ils ont permis de faire vivre le conte grandeur nature, sur les pavés de la ville comme sur les planches des institutions. Un immense merci à toi, visiteur de tout bord. Il y en a eu pour tous les goûts: des grimaces aux rires. On l’avait dit! Le conte a le bras long. Si vous saviez ce qu’il cache encore...

 

 

Jobelins 2015

affiche: johan Katz

 

 

La deuxième édition des Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel a régalé son public avec dix spectacles professionnels pour petits et grands, amateurs et curieux lors de quatre jours de fête. À cela s’est ajouté l’organisation du Tremplin, dédié aux conteurs en devenir, ainsi que des discussions sur l’engagement politique et social du conte dans le cadre de l’Anthropo’Café. Autour d’un bol de soupe préparé par l’AED (Association Alternative Etudiante Durable), les conteurs du festival se sont même prêtés au jeu des histoires racontées dans la rue: énorme succès auprès de la population neuchâteloise. Et ce n’est pas tout: les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel a voulu permettre aux intéressés de se frotter aux mots. Des stages de conte ont été organisé pour que chacun puisse porter en lui le pouvoir de la parole. Les artistes, près d’une vingtaine, se sont produits sur les scènes des Théâtres du Pommier (CCN) et de la Poudrière pour raconter le monde. Un partage qui a connu ses heures de gloire dans le foyer de la Poudrière, où les cuisinières du festival ont assuré une atmosphère chaleureuse et délicieuse pour que les soirées durent jusqu’au bout de la nuit.

 

 

souvenirs en images

archives 5-8 mars 2015

 

 

Frédéric Naud dans Le road movie du taureau bleu et les contes du potiron

Naud 1 Naud 2 Naud 3

©Chloé Félix

 

Jihad DARwich dans Le jour où l’espoir...

Darwich 1 Darwich 2 Darwich 3

©Chloé Félix

 

loc ngyen, vanessa gressin et julien Staudt au Tremplin

Tremplin 1


Tremplin 2 Tremplin 3

©Chloé Félix

 

PHILIPPE CAMPICHE DANS KALAVRITA DES MILLE ANTIGONE

Campiche 1 Campiche 2 Campiche 3

©Chloé Félix

 

rahila hassane dans matché

Hassane 1 Hassane 2 Hassane 3

©Chloé Félix

 

les volubiles dans les 7 gueules du dragon

Volubiles 1 Volubiles 2 Volubiles 3

©Chloé Félix

 

Mais encore catherine gaillard dans Les amazones et le cosmorgasme, christian Pierron dans le clin d’oeil de la baleine et l’audacieuse compagnie dans quand je serais petite

Gaillard 1 Pierron 1 Dufils 1

 


un bout du staff les jobelins: festival de contes de neuchâtel

Staff 1 Staff 2 Staff 3

©Chloé Félix

 

vitrine spécial festival à la librairie payot à neuchâtel

Payot 1 Payot 2 Payot 3

 

 

demandez le programme!

archives 5-8 mars 2015

 

Un goût de nostalgie? Envie de retrouver vos artistes préférés ou vos coups de coeur découverts lors de la deuxième édition des Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel? Replongez-vous dans le programme du 5 au 8 mars 2015. Les biographies et les spectacles des différents artistes accueillis y sont répertoriés.

 

 

Jeudi 5 mars 2015

JEUDI 5 | VENDREDI 6 | SAMEDI 7 | DIMANCHE 8

 

Les Amazones

20h00
Catherine Gaillard (Suisse)
Théâtre de la Poudrière
1h00
Public adulte

 

Les Amazones renvoie à ces guerrières de l’Antiquité qui habitent notre imaginaire depuis des siècles mais illustre aussi une bataille actuelle. Car si le combat de la reine Antinéa contre le pouvoir des hommes s’est déroulé il y a des milliers d’années, il se retrouve aussi dans le quotidien des femmes d’aujourd’hui, dans leurs luttes pour faire reconnaître leur amour. La parole engagée de la conteuse Catherine Gaillard nous fait voyager de l’une aux autres avec humour et piquant.

 

catherine gaillard, conteuse et comédienne suisse

 

Les mots, Catherine Gaillard les porte avec militantisme. Son parcours en atteste. Ayant siégé plusieurs années au Conseil Municipal de la Ville de Genève, elle poursuit, dans le conte comme dans la vie, un but ultime: créer une société plus juste et plus égalitaire. Peu friande des lettres restées mortes, Catherine Gaillard joint la parole au geste. À Genève, elle a mis sur pied la seule salle de répétition pour les arts de la parole. Avec son bâton de pèlerin, elle sillonne les routes depuis des années. Objectif: dire et raconter les tressaillements et les métamorphoses de la condition humaine mais, surtout, changer le monde.

 

Aux Jobelins

 

Activiste, Catherine Gaillard montre dans Les Amazones la face cachée et la force des liens entre les femmes. Agitatrice, elle s’amuse à brouiller les cartes des identités de genre et invite à l’expression libre et joyeuse des désirs et sentiments dans Le Cosmorgasme. Et puisqu’elle revendique, dans son art, une esthétique politique, Catherine Gaillard viendra parler de son engagement lors de l’Anthropo’Café organisé pour l’occasion. Les deux spectacles qu’elle présentera aux Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel ont un dénominateur commun: le féminisme que porte la conteuse afin de redonner aux femmes d’exception la place que le patriarcat leur a refusée dans les livres d’histoire.

 

Tout savoir sur Catherine Gaillard

 

 

 Vendredi 6 mars 2015

JEUDI 5 | VENDREDI 6 | SAMEDI 7 | DIMANCHE 8

 

Matché

18h30

Rahila Hassane (NIGER)

avec mathys koné aux balafons 

Théâtre de la Poudrière

1h00

public Dès 12 ans

 

La Femme dans tous ses recoins! Voilà ce que raconte Matché, le mot qui désigne la femme en langue haoussa. Rahila Hassane y dépeint les petites, les vieilles, les femmes des origines comme celles d’aujourd’hui en y mêlant contes traditionnels, coquins et initiatiques. Le tout au rythme des balafons de Mathys Koné et des percussions corporelles de la conteuse.

 

Rahila Hassane, conteuse et comédienne nigérienne

 

Rahila Hassane possède l’agilité et la sagesse de la glaneuse. Celle qui ramasse, emmagasine et se nourrit de ce que l’autre apporte. À travers sa curiosité et ses voyages, elle cultive les couleurs et les nomme dans ses spectacles. D’abord comédienne à Maradi, sa ville natale, Rahila Hassane a rencontré l’univers du conte en 1999. Les histoires qu’elle tisse, elle les raconte dans les quartiers et familles de sa ville, puis pour des enfants de rue. Un terreau fertile où Rahila Hassane va puiser ses prochains récits. La majorité des contes que l’artiste présente sont écrits de sa main et se destinent aux adultes comme aux plus petits. Et pour mieux faire vibrer les mots, Rahila Hassane les accompagne de percussions corporelles.

 

aux jobelins

 

Avec Matché, Rahila Hassane retrace la vie d’une femme de son enfance à sa vieillesse. Une femme qui prend vite le visage de toutes les autres. Parce que la conteuse collectionne les morceaux d’existence, il ressort de ce spectacle la féminité en patchwork. Dans sa langue natale, Matché signifie Femme, avec une majuscule. Et c’est tout naturellement que son histoire se teinte de la musique de ses origines, au rythme des balafons de Mathys Koné, dans les mots de sa terre d’accueil, la France.

 

Tout savoir sur Rahila Hassane

 

 

KALAVRITA DES MILLE ANTIGONE

20H30

PHILIPPE CAMPICHE & ISABELLE BOUHET (Suisse)

Avec alexis Gfeller au piano, Soledina Camesi à la harpe & jacques bouduban au violoncelle

Théâtre du Pommier

1h15

Public Adulte

 

Les mille Antigone, ce sont les femmes de Kalavrita, ce village du Péloponnèse dont les soldats allemands ont fusillé tous les hommes de 16 à 70 ans en 1943. Philippe Campiche et Isabelle Bouhet racontent leur grande noblesse face à la froideur de la logique militaire. Tiré d’une nouvelle de Charlotte Delbo, le spectacle est ponctué des compositions de Maël Godinat. Un oratorio pour un massacre qui révèle, peut-être où l’on s’y attend le moins, l’espoir et la beauté.

Philippe campiche, conteur suisse

 

"Ce qui était errance devient cohérence" a déclaré Philippe Campiche le jour où il a rencontré le conte. C’était en 1989. Alors enseignant à l’Ecole Active de Genève, il pose les plaques et part à la conquête des histoires. Au fil du temps, le voilà conteur et collectionneur aguerri. Depuis qu’il a pris les routes, Philippe Campiche a créé dix spectacles et donné plus de deux mille représentations sur quatre continents. L’enfant qui cherchait un sens à son existence a trouvé son costume: celui de tout le monde à la fois. Le livreur de brosses à dents à mi-temps, le chauffeur pour handicapés ou encore l’enseignant ne décollera pas des planches. Car c’est ici que l’oiseau fait une trace dans le ciel.

 

aux jobelins

 

Avec Kalavrita des mille Antigone, Philippe Campiche et Isabelle Bouhet donnent justement un sens à l’indicible. Preuve à l’appui: ils racontent le massacre. Le meurtre en musique. Car les conteurs mélangent leurs mots aux notes des compositions de Maël Godinat. Dans ce spectacle, Philippe Campiche ouvre un volet très personnel de sa carrière: accompagné de Soledina Camesi à la harpe et d’Alexis Gfeller au piano, il empoigne pour la première fois la douleur à mains nues. Ensemble, avec Jacques Bouduban au violoncelle, les artistes se mêlent à l’horreur écrite par Charlotte Delbo. Le décors s’illumine alors et le beau vient faire de l’ombre au macabre. Exactement comme l’oiseau.

 

Tout savoir sur Philippe Campiche

 


Samedi 07 mars 2015

JEUDI 5 | VENDREDI 6 | SAMEDI 7 | DIMANCHE 8

 

LES 7 GUEULES DU DRAGON

11h00

LES VOLUBILES (France)

Barbara Glet & anne-lise vouaux-massel
Théâtre du Pommier

45MIN

Public dès 5 ans

 

"Majesté! Moi! Je tuerai le dragon, et votre fille, je l’épouserai!" Les 7 Gueules du dragon, c’est le courage d’un jeune paysan, le désespoir d’un roi, la beauté d’une princesse et la perfidie d’un charbonnier. Mais c’est surtout une ode à l’aventure et à l’imagination que nous racontent Barbara Glet et Anne-Lise Vouaux-Massel à travers le chant, le théâtre, la marionnette et le conte. Le jeune aventurier viendra-t-il à bout du dragon à sept têtes pour les beaux yeux de la princesse?

 

LES VOLUBILES, Barbara Glet & anne-lise vouaux-massel, comédiennes & conteuses françaises

 

Barbara et Anne-Lise se rencontrent en octobre 2010. Toutes les deux rôdées à l’espace théâtral, elles se reconnaissent dans leur intérêt pour la gestuelle, les techniques du clown, la complexité de la voix. Ensemble, elles se lancent un défi: raconter des histoires dans des appartements. Les voilà au milieu des coussins, des couettes et des pantoufles. Le succès est tel, qu’elles finissent par être à l’étroit. Portes et fenêtres grandes ouvertes, Barbara et Anne-Lise se jettent dans la rue, sur les routes, au plus près des passants. Les deux artistes ont trouvé leur cocon: le contact avec la population.

 

AUx jobelins

 

Dans Les 7 Gueules du dragon, Barbara Glet et Anne-Lise Vouaux-Massel mettent au service des enfants toute leur dextérité professionnelle. Comme les deux artistes l’écrivent elles-mêmes, ce spectacle est "une forme cousue de plusieurs pratiques artistiques". Se mélangent alors le chant, la parole conteuse, la marionnette et un castelet. Chaque étape de l’histoire est traitée avec un outil différent afin d’épouser au mieux le moment narratif. Pourquoi? Mais pour multiplier les points de vue, pardi! Pour illustrer un peu plus toutes les facettes que le récit et la réalité possèdent en eux.

 

Tout savoir sur les Volubiles

 

 

disco’soupe contée

de 11h30 à 13h30

offerte par l’AED (Alternative étudiante durable)

place du coq-d’inde

pour tous

 

Le ventre creux d’avoir tant écouter? L’équipe de l’AED (Alternative Etudiante Durable) installe son chaudron, ses cageots de légumes et ses éplucheurs à la place du Coq d’Inde pour organiser sa célèbre Disco’Soupe. Le concept est aussi simple que celui de tendre l’oreille: chacun est invité à concocter la soupe du jour avec tous les légumes récupérés par l’association. Les biscornus, les diformes, ceux que les commerces n’ont pas pu vendre. L’association collecte les surplus et vous invite à sa table. En collaboration avec Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel, les artistes du festival viendront partager le repas avec vous et raconter leurs histoires dans la rue, à la portée de tous.

 

 

LE ROAD MOVIE DU TAUREAU BLEU

14h00

FRÉDÉRIC NAUD (France)

Théâtre de la Poudrière

1h10

public dès 8 ans

 

Partir à la quête de l’Océan, de l’Ouest et de ses promesses en minibus. Puis s’élever vers le Merveilleux sur une route tortueuse. Frédéric Naud attache la ceinture de ses héros pour un road trip rocambolesque qui interroge les limites de notre société face au handicap mental. Entre désespoir et dérision, Le Road movie du taureau bleu saupoudre l’univers d’une magie capable de déplacer des montagnes.

 

Frédéric Naud, Conteur français

 

Des yeux dans lesquels on perd pied, un timbre grave à la fois cave et foyer, un ancrage dans la terre, entre l’ombre et la lumière. Frédéric Naud interroge et c’est bien son intention. Mais il ne prend ni les armes, ni la rhétorique politique. Il détricote l’aberration de l’existence avec une poésie déconcertante. Au début des années nonante, le rêveur qu’est Frédéric Naud s’installe en Nouvelle-Calédonie. Il y rencontre les conteurs canaques, leurs histoires ancestrales, l’art de la parole profonde et simple. De retour en métropole, ses mains trépignent. Naissent alors des récits en accordéon, des bouts d’enfance, des étoffes de non-sens... des rêves un peu fous.

 

Aux jobelins

 

Frédéric Naud pose ses valises aux Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel avec, sous le bras, deux histoires pour enfants... mais pas seulement! Son regard devient azur lorsqu’il conte Le Road movie du taureau bleu. Une épopée à priori si tendre. Sauf que l’ombre n’est jamais très loin du rayonnement du conteur. Il y est question des normes sociales, du handicap mental, de la difficulté d’être "à côté". Avec Les Contes du potiron, le ton est tout aussi léger, mais c’est pour mieux se plonger dans la chair tendre des citrouilles et raconter, en dehors, des histoires du dedans.

 

Tout savoir sur Frédéric Naud

 

 

AU-DELÀ DU CONTE, QUEL ENGAGEMENT?

15h30

ANTHROPO’CAFÉ

queen kong café

(Case à Choc)

2h00

Public Adulte

entrée libre

 

Conter peut-il changer le monde? Comment participe-t-on à la société en tant que conteuse ou conteur? L’Anthropo’Café met les artistes du festival à table et les invite à partager leur engagement social et politique. À la suite de l’Anthropo’Café du 19 février sur l’engagement politique des artistes, venez profiter d’une discussion ouverte avec les conteurs du festival!

 

 

LE TREMPLIN

18h00

vanessa gressin (france), Loc Nguyen (suisse) et julien staudt (belgique)

Théâtre de la Poudrière

1h30

tout public

 

Ils n’ont pas pris leurs rollers ou leurs vélos, mais ils vont tout de même faire le grand saut! Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel offre un espace à trois conteurs européens en devenir pour présenter leurs travaux et leurs talents. Une heure et demie de contes frais à découvrir et à savourer.

 

 

quand je serais petite

20h30

L’audacieuse compagnie (france)

julie dufils

théâtre du pommier

1h00

public adulte

 

Un carrefour où les histoires se croisent et se confondent, où le conte se mélange au théâtre, au clown et au chant. Avec Quand je serais petite, Julie Dufils interroge les frontières, les traverse et les détruit dans un huis clos familial étouffant. Que faut-il raconter? Que faut-il taire ou ignorer? Où commence la monstruosité de l’Homme et, surtout, que dire d’elle? Un spectacle où le conte se disloque... et le reste aussi.

 

l’audacieuse compagnie, Julie dufils, conteuse française

 

Julie Dufils cultive un goût immodéré pour les tabous. Les grands, les petits, les explosifs, etc. Comme elle n’a pas pour habitude de faire les choses à moitié, c’est devant un public que l’artiste parle de ce que l’on tait. Ses contes dévoilent la poussière qu’il y a sous les tapis, ouvrent les portes des foyers, s’immiscent dans les travers de l’Homme. Le tout, avec une candeur enfantine. Ici réside le véritable talent de Julie Dufils: révéler l’imperfection humaine avec la justesse de l’innocence. Trimballée entre la France et la Belgique, la conteuse s’adapte à tous les lieux qui lui font une petite place. À priori angélique, Julie Dufils attire les regards car elle dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas.

 

aux jobelins

 

Quand je serais petite raconte justement ce qui ne se dit pas. Julie Dufils, avec sa robe et ses lèvres un peu trop rouges, interroge les pulsions humaines, les met en bouche et les recrache avec une simplicité déconcertante. Si le tableau qu’elle dépeint n’est pas tout à fait celui que nous connaissons, difficile de ne pas s’identifier à ce qu’elle décrit: l’humanité dans toute sa monstruosité.

 

 

Dimanche 08 mars 2015

JEUDI 5 | VENDREDI 6 | SAMEDI 7 | DIMANCHE 8

 

LES CONTES DU POTIRON

9h30 & 11h15

FRÉDÉRIC NAUD (France)

Théâtre du Pommier

35MIN

public de 6 mois à 4 ans

 

Les livres ne sont pas les seuls à regorger d’histoires. Dans le jardin de monsieur Pouce, les citrouilles sont de véritables trésors d’imagination. On y trouve des animaux, des fées et même des dragons. Pour les découvrir, il suffit de plonger dans la chair dorée des potirons. Et d’écarquiller les yeux!

 

 

LE CLIN D’ŒIL DE LA BALEINE

14h00

CHRISTIAN PIERRON (France)

Théâtre de la Poudrière

1h00

Public dès 10 ans

 

Armé de son accordéon et de son élégance pince-sans-rire, Christian Pierron donne voix à toute une ribambelle d’animaux mais également aux hommes, créant le dialogue entre deux mondes a priori clos l’un à l’autre. Ce spectacle tout en légèreté mêle contes traditionnels et récits contemporains avec poésie et humour, se ponctue d’accordéon et se teinte de chants pour nous faire rencontrer des personnages des plus loufoques.

 

Christian Pierron, conteur français

 

Un long clown tendre caché derrière ses lunettes... et son accordéon. Christian Pierron porte l’incongru avec charme et c’est sans chichi qu’il monte sur scène pour conter ses histoires. Des récits loufoques qui prennent très vite un sens bien plus profond qu’il n’y paraît. Christian Pierron manie les mots, la relation au public et les notes de musique comme un virtuose. Véritable chef d’orchestre sous les projecteurs, il cultive cette maladresse clownesque qui lui va comme un gant. Normal! Le conteur portait un nez rouge il n’y a pas si longtemps...

 

aux jobelins

 

Un homard qui s’enflamme, l’océan qui se plie en quatre par amour, un capitaine "so british". Le Clin d’oeil de la baleine, c’est bien du Christian Pierron! Or si les dialogues flirtent avec l’absurde et adoptent un ton léger, la question que pose l’artiste est bien plus sérieuse. Elle met le doigt sur la relation entre l’Homme et l’animal et, plus généralement, sur notre rapport à la nature.

 

 

LE JOUR OÙ L’ESPOIR…

16h00

JIHAD DARWICHE (Liban)

Théâtre du Pommier

1h10

Public Adulte

 

Il y a deux ans, Jihad Darwiche nous emmenait dans un passé lointain avec ses Récits de Méditerranée et des Mille et Une Nuits. Cette année, il vient nous narrer des événements bien plus proches de nous. Le Jour où l’espoir… donne voix à des femmes particulières, celles de la place Tahrir, en Egypte. Le conteur nous transmet les espoirs, les joies et la force de ces femmes, entraînées dans le tourbillon de la révolution.

 

Jihad Darwiche, conteur libanais

 

Avec Jihad Darwiche, c’est tout le souffle du Proche-Orient qui vibre à nos oreilles. Une mélodie montagneuse aux effluves de cardamome, un accent doré où le conte n’est rien d’autre qu’une langue maternelle. D’abord journaliste puis professeur d’arabe en France, Jihad Darwiche se consacre à l’art de la parole dès 1984. Bercé par les histoires racontées par les femmes de son pays, sensibilisé à la puissance de la parole dans les situations de conflit, animé par le besoin de transmettre, Jihad Darwiche conte avec conviction. Une conviction qu’il va puiser dans le quotidien, la muse du poète, de l’écrivain, du conteur. 

 

aux jobelins

 

Le Printemps arabe a déchaîné les médias, surchargé les réseaux sociaux et souligné un peu plus la connexion effrénée qui nous lie désormais. Jihad Darwiche revient sur ces événements. Le Jour où l’espoir...s’invite sur la place Tahrir, en Egypte, haut lieu de la contestation, chaire politique par excellence. Les yeux du conteur, journaliste, professeur et enfant du Proche-Orient proposent un "arrêt sur image" bienvenu. À travers la voix de ces femmes entraînées dans le tourbillon de la révolution, Jihad Darwiche prend le temps de raconter de l’intérieur.

 

Tout savoir sur Jihad Darwiche

 

 

LE COSMORGASME

18h30

CATHERINE GAILLARD (Suisse)

Théâtre de la Poudrière

1h00

public adulte

 

Entre conte, récit fantastique et science-fiction, Catherine Gaillard clôture Les Jobelins: Festival de contes de Neuchâtel avec trois histoires coquines et farfelues, concoctées par ses soins et ceux de Lamia Dorner. Le Cosmorgasme fait voler en éclats les bonnes mœurs, renverse les codes et se moque du politiquement correct. On y rencontre des princesses sans peur et des extraterrestres aux charmes troublants. Frissons garantis en cette journée de la Femme.